LE CORPS SAIT TROUVER SON EQUILIBRE 

Abstract

Les questions concernant l’équilibre et l’alignement des segments corporels dans l’entraînement de la danse, et en danse académique en particulier, sont des questions de fond. L’équilibre devient facile et sans effort quand le corps est aligné, ainsi on peut dire que équilibre et alignement partagent le même terrain. Sous contrôle du système nerveux autonome l’équilibre est du domaine de l'inconscient, et nous n’avons pas besoin d’être conscient de la façon dont le sens kinésique (proprioception) contrôle nos mouvements à travers l’espace dans la position verticale. Il est reconnu que la conscience kinésique améliore la technique, mais le subtil, silencieux travail des muscles profonds responsables  de l’équilibre et de l’alignement est difficile à percevoir. Un mauvais alignement met en péril le fonctionnement des muscles profonds, et l’équilibre devient périlleux quand les muscles superficiels assument le rôle de porteurs du squelette. Cela peut entraîner une perte de souplesse, une compression de la musculature profonde, et un disfonctionnement musculaire.  

Cet atelier de mouvement propose des exercices posturaux simples sur un ballon afin de réveiller le système nerveux responsable de l'équilibre dynamique, rarement sollicité. Apprendre et accepter ces conditions prépare les danseurs à différencier et à développer leur musculature profonde, et à apprécier son importance. En améliorant l’alignement et le sens de l'équilibre, cet échauffement aide aussi à se sentir « étiré », la sensation si recherchée par les danseurs classiques.